Ma famille longtemps oubliée

Par JOSÉ NARVAEZ

« l’amour s’apprend, dédicace a toutes ces âmes splendides

garants de l’expurgation de traumas stockés depuis bien avant l’époque des scribes;

à ceux qui ne savent pas trop quoi faire, à ceux qui rêvent, traînent, qui imaginent,

à toutes ces belles âmes qui luttent pour ce nouveau monde, à tout ce à quoi elles se destinent »

31539_1291393960946_2993248_n

Foto: Alejandro Molina

Vous êtes ma famille longtemps oubliée.

Groupe, oh compagnons

venus tirer les choses au clair

à la fraîcheur de la rivière

mes amis mouvement

vous arrivez de là bas

où on ne sait que faire des formes

mes amis d’amis

nous nous connaissons déjà tous :

c’est que nos corps recherchent le même sentier.

Mes amis ,

oh pièces d’un géant puzzle

créateurs en chaque seconde d’une vision nouvelle,

microns,

oscillations du grand serpent

cosmique

vous possédez la faim des bêtes et le sommeil des anges

oh grande motivation commune;

vous êtes ma famille longtemps oubliée.

Ce temps passé avec vous c’est une bénédiction

vous êtes partout

engrais que l’on partage

semis que l’on engrange

grande famille néo-pirates

décideurs de l’autrement

traînards, éloge faite au temps qu’on prend

dans le monde qui va trop vite .

vous êtes ma famille longtemps oubliée

dans un autre là bas

où on ne sait pas faire de formes

(je reconnais ces visages)

Visage de tous les gens

aux fondations d’intégrité .

Visage de tous les gens

exempt de tout jugement.

Alors? Siphonnée, toute cette méfiance!

maisons remplies

arracheurs de mes croûtes

vous m’accueillez

dans l’intimité de votre histoire

qui est celle de tous les autres

il y a

bien trop de montreurs de dents

jaunies et qui veulent mordre

mais acides.

Vous, vous me sucrez l’instinct des choses

je veux dire que c’est bien

vous êtes

ma famille longtemps oubliée

alors que j’avais tout, tout plié

le stand

le miracle vacillant de l’Autre

terre-plein battu; terrain propice:

Quel plaisir cette immense bouche qui rit dans vos mirettes

et toute cette transparence……

vous êtes ma famille longtemps oubliée

d’être resté là seul avec mes croûtes.

Bobo, y’a bobo y’avait bobo au cœur

mauvais enduit

une limace dans un flacon

mais on se débloque bien à un moment donné et ça,

c’est grâce à vous aussi

parce que toute cette recharge c’est une chose qui dure

et il y a un rayon

de soleil

et je vais vous rejoindre jusqu’au bout du monde

ma grande famille longtemps oubliée.

—-

Voici un drôle d’entretien en rap avec l’auteur signé SNAKES CREW

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s