Du fennec aux étoiles

fennec_fox_by_ali_radicali-d4b4m7x

Ali Radicali

Depuis que je ne fume plus,

je rêve.

J’ai vu un fennec

pour la première fois,

j’étais content de connaître le nom

de ce demi-chien,

au moins en français,

ça n’existe pas

dans mon premier chez moi,

le sable ne fait pas le Sahara.

J’ai recroisé une amie de l’école primaire

avec qui on égrainait des chapelets

en espagnol,

enfants parmi les grands,

la litanie chez la voisine,

au rez-de-chaussée

de la cité,

divine,

tous les jeudis,

quant on croyait encore en dieu.

J’avais une petite balle fluo,

achetée à l’épicerie,

rebondissant au hasard

sur les parvis parisiens

et moi à faire la chat,

ne voulant pas la perdre

ni la mettre dans ma poche.

J’ai pris le volant

et dit au copilote,

sur une route de campagne :

« la ceinture ne sert à rien

une fois qu’on aura quitté la Terre ;

il n’y a pas grande chose

entre les galaxies,

et tu sais que la maison est loin ».

Il a monté le son

et mis les pieds à l’avant,

sans parler,

comme font les amis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s