Garabatos / Gribouillis

Plumón y acuarela, A4; Feutre et aquarelle; Pável García, 2020

Así comienza esta rama, pronto habrá calcomanías y originales, y lo que surja en el camino. Nos vemos pronto por los muros y vidrios de la ciudad. Para los tiempos que corren, un nuevo alfabeto por crear.

Les mots étaient déjà là, maintenant ils prennent de la couleur: bientôt des auto-collants et des originaux et ce qui s’offrira à nous. Pour les temps qui courent, un nouvel alphabet à venir.

Graphisme: Hannah Sebal

Y mientras tanto, unos misisipis del gran Bejo:

et en attendant, quelques mississipis  de BEJO (english subtitles): Lire la suite

Bottes folles – Sui Generis – traduction

Le grand Charly García, icône argentine du rock’n’roll, avec son groupe Sui Generis, au début de sa carrière nous livre cette belle chanson de liberté et de refus de la guerre. C’était en 1974 et elle est toujours d’actualité. Voici ma traduction en sous-titres:

Botas locas, Sui Generis, 1974

Si je réalisais

macadam_rone
Rone, Macadam, 2012

tout ce qui se passe,

j’aurais mal au crâne.

Je ne sais pas ce qui est préférable:

réaliser ou pas.

Quand je me pose la question,

c’est déjà trop tard.

Comme le début de la fin de l’enfance,

comme le premier verre

qui s’échappe des mains

et se brise,

en un instant,

en étant tout seul,

laissant ce je-ne-sais-quoi

de grinçant,

d’éraflure,

dans sa chute,

ces hasardeux éclats

où commence l’avant

et après ce n’est plus jamais pareil,

et on ne sait pas quoi faire ou être

parce que c’est la première fois.

Lire la suite

Si me diera cuenta

traffic-332857_960_720de todo lo que pasa,

me dolería la cabeza.

No sé qué es preferible,

si darse cuenta o no.

Cuando me hago la pregunta,

ya es demasiado tarde,

como el final de la infancia,

como el primer vaso roto,

que no sabes por qué te arde

su caída,

su estallido,

cuando nace lo de antes

y después ya nunca es lo mismo.